Amortissements par frottements

amortissement par frottement automobile

Le constat : plus un véhicule est lourd, plus il pollue. Et si le choix des matériaux utilisés pour le confort NVH pouvait changer la donne ?

Tendre vers des véhicules plus légers pour réduire l’impact écologique

Aujourd’hui, le but des constructeurs n’est plus seulement de rendre les véhicules plus silencieux. Ils cherchent également à optimiser technologiquement d’autres caractéristiques telles que leur allègement pour réduire l’impact écologique. Aussi, il convient de revoir la conception automobile pour maintenir un excellent niveau de confort vibro-acoustique tout en allégeant la structure du véhicule.

Pour cela, le CEVAA s’est penché sur l’étude et le choix des matériaux utilisés pour le confort NVH. En effet, des masses lourdes sont présentes dans l’habitacle pour réduire les vibrations. La solution résiderait dans les mousses d’habillage initialement utilisées pour l’absorption des bruits. Il serait ainsi possible d’optimiser leur utilisation pour amortir les vibrations.

Réduire les matériaux en combinant l’utilisation des mousses d’habillage à la fois pour le confort acoustique et le confort vibratoire permettrait ainsi d’alléger le véhicule.

 

Projet de recherche : thèse

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre d’une thèse CIFRE pilotée par Meryem Le Deunf et soutenue par l’ANRT. La thèse fait suite au projet financé par le CARNOT ESP. Elle s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le CEVAA (centre d’expertise et d’essais en vibration, acoustique et fiabilité du Groupe 6NAPSE) et le laboratoire d’acoustique de l’université du Mans (LAUM).

Le CEVAA accompagne ses clients dans le cadre de projets de recherche partenariale.