Projets de recherche du CEVAA

Le CEVAA accompagne ses clients dans le cadre de projets de recherche partenariale. Nous sommes agréés CIR (Crédit Impôt Recherche).

Pour maintenir un haut niveau de compétences, le CEVAA opère un ressourcement scientifique et technologique en déployant ses propres programmes de recherche pour développer une expertise et des méthodes innovantes de caractérisation NVH.

La plupart de ses projets sont cofinancés par la Région Normandie et la FEDER. Merci pour leur confiance.

région normandieFEDER

Projets en cours

CLIP-FAM : Caractérisation du Lit de Poudre pour la Fabrication Additive Métallique

La Fabrication Additive Métallique est identifiée comme une technologique clef de par ses avantages (intégration de fonctions, réalisation des pièces complexes, etc…). On estime que le marché croit de 20% chaque année et il est primordial que la France reste dans la compétition par rapport à cette technologie. De nombreux projets portent sur la Fabrication Additive que ce soit sur :

  • La conception, le numérique
  • La caractérisation et la performance des pièces
  • La mise en œuvre de cette technologie et les nouveaux procédés

La Normandie possède des compétences fortes autour de la fabrication additive avec un positionnement des acteurs sur plusieurs segments de la chaîne de valeur de la FA : Conception du produit, Élaboration matière, Mise en œuvre, Contrôle produit. Un axe de recherche et développement nouveau et d’intérêt en France est celui de la caractérisation des matières premières, à savoir les poudres métalliques.

Dans ce contexte, les objectifs des travaux du projet CLIP-FAM sont les suivants :

  • Développer une méthode de caractérisation de l’étalabilité des poudres métalliques pour la fabrication additive (banc d’essai)
  • Renforcer la modélisation de l’étalabilité afin d’anticiper une production optimale
  • Évaluer l’impact d’une poudre avec une bonne/mauvaise étalabilité sur la pièce produite
  • Appuyer l’émergence d’une norme spécifique sur la poudre (volet étalabilité)

CECOVIM : Centre d’Expertise et de Contrôle du Vieillissement pour la Mécatronique

Le CEVAA, le GPM et le LMN se sont regroupés pour donner naissance à un laboratoire commun : le CECOVIM, Centre d’Expertise et de Contrôle du Vieillissement pour la Mécatronique. Ce nouveau laboratoire à vocation industrielle est destiné aux secteurs de l’aéronautique, du spatial de la sécurité et de la défense.

L’objectif est d’augmenter rapidement la compétitivité et les parts de marché des produits technologiques des entreprises et des industriels de la région Normandie en les aidant à mieux concevoir les composants et leur intégration et accroitre leur fiabilité par une analyse de leur vieillissement en opérationnel. Il s’agit de permettre aux acteurs industriels d’atteindre les niveaux de qualité qui sont indispensables pour assurer le succès des innovations qu’apportent les systèmes électroniques embarqués.

Les solutions proposées dans les travaux de CECOVIM sont les suivantes :

Aide à la conception

Accompagnement en phase amont de développement, identification et résolution de problème sur élément en vie-série, identification des faiblesses de conception, respect des spécifications et normes législatives

Maîtrise de la défaillance

Test longue durée en condition opérationnelle, vieillissements accélérés sous contrainte électro-thermo-mécanique, essais en robustesse, essais de qualification, études sur les nouvelles technologies de composants

Expertise technique

Caractérisation électrique, thermique et mécanique de composant, design et conception de maquettes de test, estimation de durées de vie, analyse des modes de défaillance (boitier, bondings, brasures, puce…), analyse physique de puce électronique (transistors, diodes, circuits intégrés), qualification de systèmes électroniques de puissance et/ou radiofréquence

MIMME : Méthodologies Innovantes et Moyens Multiphysiques Expérimentaux pour la R&D industrielle

Analyses et Surface, le CEVAA, le GPM, Areelis et 6NAPSE se sont regroupés pour créer MIMME, une offre pertinente d’essais pour les secteurs aéronautique, automobile, médical, packaging, matériaux, etc. 

Les objectifs du projet :

  • Développer des méthodologies et des bancs d’essais adaptés
  • Créer un Guichet unique pour la gestion d’une chaîne élargie de validation
  • Mieux appréhender les problématiques de fiabilité par une approche mixtes expérimentation / Essais

MIMME contribue à renforcer l’attrait de la Normandie pour le développement d’un pôle aéronautique et à lui apporter un positionnement national fort avec des moyens différenciants par rapport à la région parisienne ou toulousaine.

CRIOS

Le CEVAA est inscrit dans le projet CRIOS qui a pour objectif le développement d’une solution de refroidissement miniature pour composants électroniques en environnement sévère. Porté par la PME normande AREELIS Technologies (76), ce projet labellisé NAE et soutenu par le groupe Thales, est co-financé par la Région Normandie et le Programme Opérationnel FEDER Normandie, et réunit 5 autres partenaires normands : GPM (Université de Rouen) et le LOFIMS (INSA de Rouen), CEVAA, ANALYSES & SURFACE et la PME PROJACTION.

L’objectif du projet CRIOS est de réaliser une preuve de concept de l’intégration de Matériaux à Changement de Phases (MCP) existants dans un système/composant électronique pour optimiser son comportement thermique lors d’appels de puissance transitoires importants.

Pour atteindre cet objectif, le projet CRIOS prévoit d’aborder le développement de ce concept sous deux aspects :

  • La modélisation expérimentale, qui permettra de réaliser une démonstration de l’intégration d’un matériau à changement de phase sur un système/composant électronique et la caractérisation de ce modèle expérimental sur banc d’essais en condition laboratoire. Le comportement thermique du modèle expérimental sera évalué sur un profil de mission et un système fourni par THALES OPTRONIQUE. Ce modèle sera précédé par la conception d’éprouvettes pour vérifier l’approche « isolation » d’une part et la « dissipation » d’autre part, l’idée étant d’imaginer, pour le futur et à la suite du projet CRIOS, le développement d’un interrupteur thermique.
  • Ces expérimentations seront précédées d’une modélisation numérique, qui permettra d’appliquer l’ensemble des lois théoriques aux deux éprouvettes et au modèle expérimental et d’établir les seuils d’efficacité du concept et leur évolution dans le temps.

Ce projet a pour objectif d’atteindre une maturité technologique TRL 4.

Ce projet a abouti fin 2018 sur une solution prometteuse pour l’industrie.
Ce projet a été soutenu par la Région Normandie et le Programme Opérationnel FEDER Normandie.

Exemple de projets R&D / R&T

 

  • VIRTUOSE : Intégration d’un range-extender dans un VE. Stratégie d’isolation du bruit du moteur
  • Amortissement par frottement : utiliser l’habillage d’une structure pour apporter de l’amortissement vibratoire
  • Calcul du comportement statique à partir de mesures dynamiques de caisse automobile : mise en place d’une méthodologie permettant de calculer les déformations statiques en flexion et en torsion à partir de mesure dynamique.
  • Endommagement vibratoire 3d séquentiel vs 3d simultané : les vieillissements 3d simultanés sont plus réalistes et plus rapides que les vieillissements 1d successifs.
  • Développement et évaluation des performances aéro-acoustiques dans les conduits : réaliser des caractérisations des performances acoustiques en présence d’un écoulement d’air jusqu’à 100m/s, développement de solutions d’absorption innovantes dans le secteur de l’aéronautique,
  • TESSA :  le projet TESSA vise à consolider et déployer les méthodologies de caractérisation des sources vibratoires secondaires des véhicules de transport (VL, PL) dans l’objectif de réduire les coûts de développement et les prix des composants concernés.