IASTELEC : aide au développement des systèmes électrifiés par l’IA

IASTELEC aide au développement des systèmes électrifiés par l’IA (intelligence artificielle)

Le CEVAA crée IASTELEC pour développer et valider des méthodes de construction de modèles multiphysiques de systèmes électrifiés. La plateforme fait intervenir l’intelligence artificielle.

Le projet est cofinancé par la Région Normandie et le FEDER. Merci pour leur confiance et leur soutien.

 

Nouvelles mobilités = nouvelles problématiques acoustiques

En 2022, il faut réinventer la mobilité de demain avec notamment la décarbonation des moyens de transport. Tous les secteurs du transport sont concernés : automobile (électrification), aéronautique (biocarburants), ferroviaire (limitation du transport routier), fluvial ou maritime (GNV, bioGNV), transport par drone (limitation du transport routier). Dans le monde automobile, le principal changement est le passage du moteur thermique au moteur électrique. Alors que le moteur thermique était une des sources de bruit principales et masquait généralement les sources secondaires, l’utilisation d’un moteur électrique fait apparaitre de nouvelles problématiques.

Alors que le confort vibro-acoustique a toujours été une préoccupation majeure dans le monde du transport, l’évolution vers l’utilisation de nouvelles énergies est génératrice de nouveaux challenges en CEM tant sur les plans techniques que sociétaux. En effet, une évolution réglementaire se met en place pour la protection des hommes, des moyens et de l’environnement.

En outre, on observe que l’électrification des véhicules est génératrice de couplages entre deux physiques à savoir : la vibro-acoustique et la CEM. Il est alors nécessaire de mener l’étude conjointement, car une modification électromagnétique d’un système peut conduire à changer son comportement vibro-acoustique et réciproquement. Pour mener ces études dans un workflow optimisé, les ingénieurs ont besoin de disposer de modèles de simulation multiphysique (structure/CEM/mécanique des fluides).

Il est à noter que des centres existent pour traiter les problématiques vibro-acoustiques des grands constructeurs automobiles. En revanche, il n’existe pas aujourd’hui de solution adaptée aux petits constructeurs et aux nouveaux entrants de la mobilité (navette autonome, VAE, scooter & moto électriques, drones, etc).

IASTELEC

Les objectifs techniques de la plateforme IASTELEC sont de développer et de valider des méthodes de construction de modèles multiphysiques de systèmes électrifiés. L’approche privilégiée est d’employer des méthodes innovantes qui ne nécessitent pas le recours à des modèles éléments finis/volumes finis de grande complexité et de taille importante. En effet, les petits constructeurs et les nouveaux entrants de la mobilité n’ont pas toujours accès à ce type de données.

Ainsi, la plateforme s’appuie à la fois sur des techniques d’apprentissage de données expérimentales et numériques et sur des méthodes mixtes calculs/essais développées et utilisées par le CEVAA depuis quelques années. La combinaison sera confiée à une intelligence artificielle dans le but d’accélérer le processus de validation des modèles et permettre aux ingénieurs de focaliser leurs activités dans l’analyse des données et les éventuelles corrections de design ou d’architecture produit.

La plateforme IASTELEC est portée par le CEVAA du Groupe 6NAPSE. Le CEVAA a de nombreux atouts pour apporter cette solution au sein d’une plateforme en région : plus de 20 ans d’expérience de la vibro-acoustique des moyens de transport, des expertises en mesure et en simulation, une expertise en acoustique et vibration du e-Powertrain, une équipe pluridisciplinaire, des partenariats déjà établis (IRSEEM, APA, 6NAPSE) que la plateforme permettra de renforcer.
Elle s’inscrira pleinement dans l’écosystème de la Région Normandie.

Innovation : l’IA comme clé de voûte des modèles multiphysiques

Le principal caractère innovant de IASTELEC réside dans le développement d’une approche automatisée par IA pour la construction de modèles multiphysiques (mécanique, thermique, vibratoire, acoustique, électrique, CEM), combinée à des méthodes mixtes calculs/essais.

L’innovation réside également en la caractérisation et la modélisation de nouveaux matériaux entrant dans la conception et la fabrication des systèmes électrifiés. Enfin, IASTELEC fait intervenir des méthodes d’essais virtuels nécessaires au développement et à la validation des nouveaux produits de mobilité.

Le CEVAA accompagne ses clients dans le cadre de projets de recherche partenariale.